ChroniquesCinéma

Alien : Covenant – Une suite mais aussi un prequel…

Alien Covenant
130vues

Mercredi sort un nouveau volet de la cultissime saga ALIEN.
Elpedro était invité à l’avant première, autant vous dire que je ne me suis pas fait prier.

Inutile de m’étendre sur le sujet, mais la saga Alien fait partie intégrante de mon enfance. Au même titre que Star Wars, Retour vers le futurJurassic Park, Alien c’est un peu mon parcours initiatique sur le chemin de l’imagination et de la Science-Fiction.

Je ne vais pas non plus revenir sur pourquoi j’aime Ridley Scott, jetez un oeil à sa filmo…Il y a trop à dire !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, certains apprécierons peut-être un petit re-cadrage sur l’ordre des films et l’époque à laquelle ils se déroulent.

Je sais que certains veulent y intégrer Aliens vs. Predator, le crossover avec la saga Predator, mais officiellement il s’agit plus d’un univers étendu, d’un spin-off.

Parlons du petit dernier maintenant. Après le divisant Prometheus en 2012, il faut bien dire qu’avec Alien Covenant, le réalisateur réaffirme pleinement les valeurs fondamentales de la saga : Dans l’espace, personne ne vous entend crier…

Pour autant, je ne peux m’empêcher d’y trouver un petit côté réchauffé.
Impossible de ne pas faire le parallèle avec Star Wars Episode 7 où Jurassic World. Avec une saga qui court sur plus de 30 ans, il faut réussir à séduire la nouvelle génération en capitalisant sur les arguments qui ont fait son succès, sans pour autant perdre les fans. Challenge d’autant plus important que selon Ridley Scott 2 nouveaux longs métrages suivront Covenant: « Alien: Covenant et les deux films qui suivront cette saga sur les origines vont répondre à une question cruciale posée dans Alien : « pourquoi l’Alien, qui peut bien l’avoir conçu, et d’où vient-il ? » (source)

Ce que j’en penses :
– Un arc narratif cohérent mais peu original: Il s’agit visiblement de conclure Prometheus et d’ouvrir une nouvelle pré-logie. Je pensais en apprendre d’avantage sur l’origine des Xenomorphes, mais il va encore falloir un peu de patience.
– Une ambiance sonore digne de son héritage: Angoissante à souhait.
– Des scènes « gore » plus marquées et plus présentes. Pour autant, malgré les nombreux meurtres perpétrer par les Xenomorphes aucuns ne ré-invente le style original.
– Un environnement visuel très soigné dans l’espace comme sur le terrain.
– Le retour d’éléments clés primordiaux: l’ordinateur de bord « Mother », les facehuggers et les chestbursters, les couloirs sans fin…)
– Un casting interchangeable. Sans avoir le charisme de Sigourney Weaver, Katherine Waterston s’en sort plutôt bien. Oui, Micheal Fassbender est bon, surtout dans ce double rôle David/Walter, mais selon moi la relation entre les 2 cyborgs est trop présente (pour l’anecdote ils portent ces noms en clin d’oeil aux producteurs Walter Hill et David Giler). Enfin parmi la quinzaine d’autres membres d’équipage seul Tenessee se démarque par sa personnalité.

Voilà pour mon avis, mais faîtes-vous le votre et n’hésitez pas à le partager en commentaire où sur notre fan page.

Laisser un commentaire

4135cfbaf218849ea8e915161506f0d9mmmmmmmmm