ChroniquesCinéma

Eddie The Eagle – La comédie hommage à un sportif pas comme les autres

62vues

Lundi dernier nous étions invités à l’avant première de Eddie The Eagle. Un film de Dexter Fletcher avec Taron Egerton (le petit jeune découvert dans Kingsman Services Secrets) et Hugh Jackman (Est-il encore nécessaire de présenter Wolverine ?!) en salle aujourd’hui.

Inspiré d’une histoire vraie, le film raconte la vie de l’Anglais Eddie Edwards, qui, bien que n’étant pas particulièrement un athlète, a toujours eut pour seul but dans la vie de faire les Jeux Olympiques. Malgré son faible niveau sportif et le manque de soutien de son entourage, il va se dégoter un coach tout aussi atypique que lui et ainsi se donner les moyens d’atteindre son rêve.

Affiche Eddie The Eagle

Je ne suis pas particulièrement fan de comédies, je ne connais pas vraiment le réalisateur, même après avoir vu la bande annonce j’étais un peu sceptique… mais j’aime les histoires vraies et je reconnais n’avoir pas été insensible à la rencontre post-projection avec Hugh Jackman et Taron Egerton.

Eddie The Eagle 1

Pour commencer, je dois dire que Dexter Fletcher, plus connu en tant qu’acteur (Arnaques, Crimes et Botanique, Bad Boys 2, Miami Vice, Kick Ass) que réalisateur, signe là un film très rafraichissant. Loin des grosses machines d’Hollywood, ce film est un bol d’optimisme, il est inspirant, pour ne pas dire enthousiasmant.

Eddie The Eagle 2

Au niveau de l’ambiance, de la musique, des décors et des costumes, le pari de nous transporter dans les années 80 est réussit. J’ai d’ailleurs rapidement fait le rapprochement avec ce classique de notre enfance qu’est Rasta Rocket (puisque qu’il s’agit des mêmes jeux olympiques 1988 de Calgary). J’ai d’autant plus apprécié le beau clin d’oeil à ce film.

Pour ce qui est du jeu d’acteur, petit bémol pour ma part. Bien que Taron fasse un candide crédible, je le trouve un peu dans le sur-jeu. (Sans vouloir être méchant, j’ai pas pu m’empêcher de penser à cette scène dans Tonnerre sous les Tropiques, dans laquelle Robert Downey Jr reproche à Ben Stiller d’avoir joué trop « naturellement » certaines caractéristiques du personnage (Simple Jack) qu’il interprétait dans son précédent film…) pour moi c’est un peu trop caricatural, bien que l’homme dont il s’agit semble lui-même avoir certaines attitudes atypiques.

Petite critique inverse côté coach. j’ai connu Hugh Jackman plus plus authentique, plus imprégné dans d’autres rôles. Pour autant, certains me diraient surement (probablement à raison) que si il était tombé dans le sur-jeu de l’alcoolémie il aurait rapidement atteint le stade du cliché.

Malgré tout, on se rappelle que c’est une histoire vraie, on finit par se laisser porter par ce vent positif. A ma grande surprise, je ne suis pas resté insensible à ce film, à la beauté et la simplicité de ce qu’il raconte.

Eddie The Eagle 3

Suite à la projection nous avons eut la chance de pouvoir échanger avec les trois hommes. Je vous livre de façon un peu décousue, ce que mon cerveau à bien voulut retenir :

Eddie The Eagle Champagne

– Taron Egerton n’avait jamais skié avant le tournage (enfin il n’a pas non plus fait les cascades hein 🙂

– Dexter Fletcher le confirme, il s’agissait de faire une comédie inspirée d’une histoire vraie et non un biopic.

– A un moment quelqu’un leur apporte une coupe de Champagne chacun, le temps qu’ils comprennent qu’il s’agit de Champagne, Taron à le visage qui s’illumine, il se redresse avant de déclarer « J’adore la France » avec ce petit accent so British caractéristique. D’ailleurs un peu plus tard il mimera un téléphone de la main en chuchotant « Veuve Clicquot? Call-me! ».

– Lorsque qu’on demande à l’équipe qu’elle à été la réaction du vrai Eddie en découvrant le film, on apprend que la projection s’est faîtes en même temps que pour les acteurs, et que Taron ne se sentais pas rassuré sur ce point avant de voir qu’Eddie avait les larmes aux yeux à la fin du film.

– Sachez que le Eddie en question à 52 ans aujourd’hui et qu’il saute encore. Hugh Jackman disait qu’il y a 1 mois Eddie avait justement refait un saut depuis le tremplin de 90m pour une oeuvre de charité.

– Il est amusant de voir les différentes réponse des deux acteurs principaux lorsqu’on leur demande ce que cela fait de passer de gros films (X-men pour l’un et Kingsman pour l’autre) à un plus petit film, avec un plus petit budget. Hugh réponds humblement qu’il vient de « petit » films comme ça, et que de toute façon c’est surtout le style de Dexter qui la séduit. Taron lui, réponds que faire un film dans lequel il sera avec Hugh Jackman ne lui a pas paru être un petit film 🙂

Comme je vous le disais en préambule j’ai finalement passé un très bon moment, le film n’est certes pas la comédie de l’année, mais je ne pense pas qu’il en ait la prétention. Il se regarde facilement et s’offre même le luxe d’un belle morale.

Bref pour finir j’ai une petit question. Parce que j’avoue avoir l’impression d’être un peu limité la-dessus….
Qu’es ce qu’ils foutent là les Norvégiens ? (sur le site où s’entraine Eddie)

Laisser un commentaire

02408a4137236170b9c3d6d1a536c7fa666666