Digital

l'idée du mois #1 – Les Revenants

32vues

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle rubrique sobrement intitulée « l’idée du mois ».

L’objectif de ce nouveau rendez-vous sera de vous présenter chaque mois une campagne publicitaire que nous avons trouvée particulièrement intéressante. Au delà du coté média & pub, notre intention est de privilégier l’axe créatif développé par les agences, tout en donnant un maximum d’informations sur la campagne.

Pour notre premier numéro, nous allons parler de la campagne virale proposé par la nouvelle team Les Revenants. Cette campagne a fait parler d’elle dernièrement dans le microcosme publicitaire en mettant en scène 2 ex-pubards de retours dans le monde fou fou fou des agences créa. Entre mise en scène originale et axe stratégique différenciant, ce dispositif pluri-média apporte un certain vent de fraîcheur qui est très agréable.

La Team :

Avant de parler créa, commençons par présenter cette team. Elle est composée de Julien Rotterman (aka « el rott »), créatif en publicité en agence entre 1999 et 2007, il a quitté le monde des agences (tout en continuant en freelance) pour devenir auteur et réalisateur de films. Son acolyte, Jeff Clément a lui aussi quitté la pub depuis quelques années (3 ans). Ils ont été tout deux multi-primés en France et à l’international. 

Le Concept :

Le concept est de faire parler de cette team, originale de par son âge, en appuyant sur ce détail inédit. Dans un monde où la jeunesse prime, voila revenue une «équipe d’un autre temps ».

Pour cela, ils ont décidé de dérouler une opération en 3 étapes (pour le moment)

1) Teasing : Pour faire simple, et très original, ils ont mis en vente leurs précédents trophées glanés au gré de leurs premières carrières de créa pub sur leboncoin.fr

Pour 50€, on pouvait ainsi acheter 3 boules du Club des directeurs artistiques (années 2000 & 2001). Une façon de dire, nous faisons table rase du passé, nous remettons à zéro notre palmarès pour gagner de nouveaux prix et faire de nouvelles conquêtes.

Simple mais pourtant osé et pertinent.

Je dois reconnaître qu’en voyant l’annonce sur le Bon Coin, j’ai eu un léger sentiment de malaise. Comment un créa, qui avait si durement gagné ses récompenses, pouvait-il accepter de les vendre ? Des problèmes d’argent ? un déchéance soudaine ? Bref, cette vente, non contente d’attirer notre attention (comme de nombreux créas je pense) nous avais troublé. Mais le plus intéressant dans tout ça, c’est qu’à aucun moment nous n’avions eu l’impression de voir une opération de teasing pour une campagne pub virale.

Boules_1

Boules_2

Boules_3

2) La vidéo : Après cette phase de teasing, nous avons découvert la vidéo. Et pour le coup, j’ai été conquis par la simplicité et la naïveté de cette vidéo. Alors certes on pourra dire qu’ils se moquent de cette standardiste, ou de cet agent d‘accueil, mais l’idée de demander à voir monsieur Bleustein-Blanchet (fondateur de Publicis décédé en 1996) ou Christophe Lambert (président de Publicis Conseil 2003-2006), à l’accueil de Publicis est tout simplement génial. Et il ne faut pas prendre cette démarche au premier degrés. A travers cette vidéo, ils ne cherchent nullement à ridiculiser le personnel de Publicis, mais plutôt à se poster eux même en position de faiblesse en raison du décalage temporel dans lequel il se trouve. Ils ne vivent pas dans notre monde mais dans un monde qui a cessé d’exister il y a 10 ans. Je trouve même que ce concept est l’incarnation parfaite du nom de la team « Les Revenants » en vidéo, et c’est également une belle preuve d’humilité.

Encore une fois, c’est un mélange de simplicité et d’efficacité. A l’avenir, il faudra juste demander aux personnels d’accueil de retenir un peu plus l’histoire de l’entreprise pour laquelle ils travaillent. Un peu comme si je me pointais à l’accueil de TF1 pour rencontrer Etienne Mougeotte. Et encore, ce sont des références qui vont parler uniquement aux initiés et dont le grand publics n’y verra pas grand intérêt.

3) Les prints : Pour terminer sur cette campagne, nous avons découvert les 3 prints (envoyés directement par la team). Et là, aussi la surprise est au rendez-vous puisque l’univers développé est encore une fois totalement différent. Ici c’est un mélange d’objets devenus désuets avec le temps (un Art Directors Club de 2002, un book vidéo en une U-matic ( à leur époque, c’est là-dessus qu’on regardait les bandes de réalisateur), une enveloppe pour Olivier Altmann chez BDDP & Fils – fondateur de l’agence mais qui l’a quitté en 2004) qui est mis en scène. Une manière de montrer que cette nouvelle team est restée dans une époque publicitaire qui n’existe plus.

Brocante 600

Courrier 600

U-matic 600

Il semblerait que ces éléments de campagne ne soit pas les derniers à être publier. Nous attendrons donc avec impatience de pouvoir compléter cette article avec les autres créa.

Pour les autres créa et plus d’informations je vous invite à vous rendre sur leur page dédiée : ici

Bilan

D’un point de vue publicitaire et créatif, je trouve qu’il y a plein d’enseignements à tirer de cette campagne. Pour caricaturer, il est possible de se faire reconnaître du milieu publicitaire autrement qu’en faisant un CV vidéo. Encore une fois, nous avons ici un duo de créateurs qui ont su proposer une idée NOUVELLE. Or c’est exactement ce que l’on recherche dans une équipe créa.

D’autre part, un des autres enseignements que l’on peut retirer de cette campagne virale c’est que TOUT PEUT ETRE UN SUPPORT DE COM, IL SUFFIT DE SAVOIR COMMENT EN TIRER PROFIT. En effet, sur le principe, LeBoncoin n’est pas un site idéal pour faire de la communication. C’est un site marchand, assez moche pour être tout à fait honnête, qui met en relation acheteur et vendeur. Mais si on propose un objet précis, que l’on cible un public précis, alors on arrive à toucher une cible efficacement. Un peu comme cet américain qui pour se faire recruter avait acheté les noms de grands patrons sur Google Adwords.

Pour continuer, il faut également noter que LA MEILLEURE MANIERE DE SE VENDRE N’EST PAS FORCEMENT DE CACHER SES FAIBLESSES, mais plutôt de les assumer et de jouer avec. Ici, l’accent est mis sur ce caractère différenciant. C’est une équipe créa qui n’est pas toute jeune. OK, mais c’est aussi gage d’expérience et de savoir-faire, ce que nous prouve cette campagne.

Enfin, pour terminer sur cette opération, il est intéressant de noter QU’UN CONCEPT N’EST PAS FORCEMENT ASSOCIE A UN MEDIA. Une bonne idée se décline. Dans le cas présent, nous avons une équipe qui a su développer son idée au point de l’adapter à 3 formats et jouer avec la viralité des contenus. Malin.

Où les joindre

Le Twitter : https://twitter.com/_Les_revenants_

Le Facebook : https://www.facebook.com/lesrevenantsofficiel

Le Book : http://www.behance.net/lesrevenants

Bref c’était notre premier numéro de « l’idée du mois ». Je remercie la team « les revenants » pour nous avoir envoyé leurs contenus et je leur souhaite toute la réussite possible, ce qui au vue de cette opération est fortement probable. J’espère qu’ils auront rapidement une agence qui les accueillera pour les faire de belles créa.

J’espère qu’ils penseront à nous pour diffuser leurs futures campagnes qui ne manqueront pas, j’en suis persuadé, de nourrir nos futures sélections de top hebdo et autres rendez-vous éditoriaux.

Bonne journée

Jérôme

Laisser un commentaire

b5273a293ae5b50ffa5df86c6e360c94[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[