Web

La nouvelle campagne Renault Twingo

31vues

En tant que blogueur sur la pub je suis toujours à la recherche de LA campagne. La publicité qui surprend. L’idée qui scotche sur place. Chaque fois que je me connecte à Internet (beaucoup trop souvent aux dires de ma copine) et que j’active mes « outils de veille » (autre que Twitter je veux dire) je cherche les idées originales et impactantes.

Mais au final qu’est-ce que j’aime ?
Question à la fois vague et précise.

Vague car je n’ai pas de thématique de prédilection. Je n’ai pas de secteur spécifique. Certes je préfère le sport et j’aime l’humour. Mais je peux être autant réceptif à une pub sur de la lessive que sur une chaine de télé.

Précise car je sais ce que j’aime. J’aime être surpris. J’aime le moment où on pense avoir anticipé le dénouement et qu’au final on a tout faux. J’aime cette seconde où la chute arrive et que l’on se sent comme pris au dépourvu.

Et pour être tout à fait franc, c’est cette seconde qui me fait aimer la publicité.

Aujourd’hui, pour la première fois en 2012 et depuis longtemps, j’ai retrouvé cette seconde de surprise.
Avant d’en parler d’avantage, je vous laisse visionner la publicité en question.

Il y a deux ans, Renault avait réussi à se positionner comme la marque de voiture qui s’adapte aux nouvelles mœurs de la société et aux évolutions des formats de la cellule familiale (Pub Grand Scénic Janvier 2010 ). Cette année, l’agence Publicis Conseil a retenté la même stratégie mais de manière encore plus surprenante. Notre conditionnement social nous amène à imaginer une chute « classique » pour un dénouement totalement inattendu.

Personnellement, comme expliqué dans la première partie de cet article, je suis fan de ces retournements de situation. J’ai donc beaucoup aimé cette publicité. Et au delà de cette seconde de surprise, j’ai aimé le faite que ce film donne par son thème et son approche, une nouvelle image de la voiture. Renault s’installe comme la marque des familles qui changent et qui évoluent.

On remarquera enfin que la voiture, censée être la pièce centrale de la publicité n’est pas omniprésente et que c’est l’histoire qui est mise en avant et non le véhicule.

Pour moi, c’est la belle surprise de ce début d’année 2012.

A très bientôt

Dje_AdsAddict

Laisser un commentaire

1872efc19e41264cdaec499725078fc3jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj