Digital

Quand AIDES dépasse un peu les bornes des limites…

87vues

Alors là….j’en suis…j’en reste…je sais même pas comment..!!

Aujourd’hui je veux vous parler d’une campagne sur laquelle je suis tombé aujourd’hui. Personnellement, je ne suis pas fan du tout, j’irais même jusqu’à dire que je là trouve affligeante….!

Cette nouvelle campagne pour l’association AIDES, préparée par JWT Paris, est censée inciter les jeunes à se faire dépister. Avant d’aller plus loin je vous laisse juger par vous même, elle s’appelle “Sexy Fingers”…

 

Première remarque, il va falloir m’expliquer comment la vidéo est censée toucher sa cible alors qu’il faut être majeur pour la regarder… Enfin, admettons que la cible soit les 18-25 ans…

Bon alors ok, visuellement c’est plutôt funky, le morceau de Flairs est plutôt entraînant, beaucoup de jeunes vont sûrement trouver cette idée sympa, d’autant qu’il existe également un site dédié ainsi qu’une Appli (ici) (disponible que sous Androïd malheureusement) franchement bien réalisés, qui permettent de refaire les animations avec la musique !

Maintenant, je trouve aussi qu’ils mettent trop l’accent sur le burlesque et la rigolade, cela finirait presque par dédramatiser la cause au point de la rendre risible… L’humour d’accord, dédramatiser pour la rendre accessible et compréhensible pour les jeunes, d’accord, mais faudrait quand même voir à ne pas aller dans tout les sens..!

Ensuite, évidemment, le caractère sexuel de cette pub. Ok pourquoi pas, au contraire même! Mais là, ils y vont fort quand même, ça peut être rigolo, vite fait, ou ça peut être à la limite du vulgaire…

Voilà, j’ai fait entendre ma voix..!! ;)… Maintenant je sais pas ce que vous en pensez, mais j’aimerais avoir vos retours, vos sentiments sur cette nouvelle campagne..!!!!

Beaucoup seront sûrement fans, d’autres comme moi, jugerons que cette campagne “pathétique”, qui se dédouane de la “morale” (enfin je veux pas en faire trop non plus…;)) en jouant la carte de la dé-dramatisation, ne sert pas au mieux les intérêts de cette noble cause.

Source: PUBLIZ

Pas de commentaires

  1. Au contraire je trouve que c’est excellent. Le gros problème du SIDA est son tabou, le fait qu’on en parle pas et qu’on ne veuille surtout pas l’évoquer.

    Je pense que le but de cette campagne est de générer du contenu autour de celle-ci, faire ressortir le mot “SIDA” du clavier des blogueurs.

    Alors oui il y a du vulgaire, oui il y a de la provoque mais on en parle! Je pense que tout l’enjeu d’une campagne comme celle ci est de ne pas faire du SIDA une maladie dans laquelle on s’enferme.
    Se protéger ne doit pas être une corvée, le message d’une telle campagne pourrait être: “le sexe est un jeu dangereux mais reste néanmoins un jeu, alors traitons le comme tel”.

    C’est un sujet délicat à évoquer, se protéger est encore considéré comme étant un acte qui dénature le sexe ils essayent ici de faire comprendre le contraire.

    On dit souvent que la vérité dérange et quoi de plus vrai que le sexe si ce n’est ses risques ?

    1. Le point de vue se défend.

      Néanmoins je reste convaincu que l’on peut faire de l’humour et dédramatisé le sujet sans être vulgaire pour autant.

      Cependant, l’évaluation du vulgaire diffère selon les individus. Nous ne réagissons pas tous pareil. Et donc dans le cas présent, il est important de souligner avant tout la qualité de la réalisation pour cette opération innovante.

      Merci de ta participation à notre site.

  2. Au contraire je trouve que c’est excellent. Le gros problème du SIDA est son tabou, le fait qu’on en parle pas et qu’on ne veuille surtout pas l’évoquer.

    Je pense que le but de cette campagne est de générer du contenu autour de celle-ci, faire ressortir le mot “SIDA” du clavier des blogueurs.

    Alors oui il y a du vulgaire, oui il y a de la provoque mais on en parle! Je pense que tout l’enjeu d’une campagne comme celle ci est de ne pas faire du SIDA une maladie dans laquelle on s’enferme.
    Se protéger ne doit pas être une corvée, le message d’une telle campagne pourrait être: “le sexe est un jeu dangereux mais reste néanmoins un jeu, alors traitons le comme tel”.

    C’est un sujet délicat à évoquer, se protéger est encore considéré comme étant un acte qui dénature le sexe ils essayent ici de faire comprendre le contraire.

    On dit souvent que la vérité dérange et quoi de plus vrai que le sexe si ce n’est ses risques ?

    1. Le point de vue se défend.

      Néanmoins je reste convaincu que l’on peut faire de l’humour et dédramatisé le sujet sans être vulgaire pour autant.

      Cependant, l’évaluation du vulgaire diffère selon les individus. Nous ne réagissons pas tous pareil. Et donc dans le cas présent, il est important de souligner avant tout la qualité de la réalisation pour cette opération innovante.

      Merci de ta participation à notre site.

Laisser un commentaire

2136b855ef94e32a8d7e007b5e53f218;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;