Web

Schweppes = sexe… ou pas

34vues

Depuis quelques semaines, nous entendions parler du nouveau spot pour Schweppes. Il est sorti. Et pour être honnête, je pense que beaucoup de monde attendait la suite du spot avec Nicole Kidman. Comme l’explique Julien et Arnaud du blog coups de pub : « tout le monde s’est retrouvé à attendre le nouveau spot d’une marque pas si aspirationnelle que souhaitait nous en persuader Fred Raillard dans son speech de présentation. Livetweets en pagaille, suspense autour de l’identité de la nouvelle égérie, etc. Ah ça, y a pas à dire, il y avait de l’attente ».

Mais, parce qu’il y a un mais, lorsque l’on génère une attente pareille, que l’on suscite un tel désir de la part des internautes/consommateurs/publivores, il ne faut pas se planter et envoyer du gros lourd pour scotcher tout le monde. Et malheureusement, en mon sens, cette publicité est un échec TOTAL.

En réalité, je trouve qu’au delà de l’égérie (Uma Thurmann) qui ne me dérange pas du tout, le concept de la vidéo est creux. Tout le spot repose sur une confusion maladroite entre Schweppes et sexe, ponctuée par la révélation du mot interdit en fin de spot.

Je suis peut-être le seul comme ça mais à la base, je n’étais pas fan de la première version de la campagne. Nicole Kidman jouait alors le rôle de la beauté mystérieuse et mutine qui nous « surprenait » avec son « What did you expect ». Mais alors là, je suis carrément déçu. Je m’attendais à un changement d’orientation pour cette V2, et en réalité c’est le même concept mais en moins bon. Je ne vois pas vraiment de créativité, d’idée, d’originalité dans ce spot. J’en suis même arrivé à me poser la question de l’intérêt de donner une suite au premier spot.

Il faut néanmoins nuancer un peu ces propos. Si ce spot a été approuvé par Orangina, s’il a été réalisé par Fred&Farid, c’est qu’il y a quand même des raisons. Je n’ai pas la prétention de me dire meilleur publicitaire que les personnes qui ont travaillé sur ce projet. En effet, l’atmosphère est soignée, les couleurs donnent un rendu vraiment qualitatif, et les personnes campent des stéréotypes assez sympa (la diva, le journaliste stressé, l’attaché de presse hyperactif).

Pour terminer sur cet article, vous trouverez ci-dessous la nouvelle pub pour Pulco, également réalisée par Fred&Farid. Malheureusement, il semblerait qu’il y ait également un souci… je ne sais pas comment qualifier cette pub. Je dois être en décalage par rapport à la cible visée car je ne comprends pas du tout le concept. Je dirais même plus je trouve cette pub absolument NULLE.

Reste à savoir si ces deux tentatives, basées sur des quiproquos sexuels lourds, sont dues à un positionnement stratégique de la marque Orangina ou si l’agence Fred&Farid est à l’origine de ces idées farfelues.

Affaire à suivre…

Dje_AdsAddict

Pas de commentaires

  1. Tellement je suis d’accord….entre les spots Orangina avec les animaux, le spot Pulco avec les radiateurs dans le désert et maintenant ce nouveau schweppes…je sais pas ou ils comptent aller mais il y vont en courant….!!! Je trouve que tous ses concepts vont bcp trop loin pour nous vendre des boissons…je dirai même que ça pourrait faire de l’ombre à leur réputation….

  2. Tellement je suis d’accord….entre les spots Orangina avec les animaux, le spot Pulco avec les radiateurs dans le désert et maintenant ce nouveau schweppes…je sais pas ou ils comptent aller mais il y vont en courant….!!! Je trouve que tous ses concepts vont bcp trop loin pour nous vendre des boissons…je dirai même que ça pourrait faire de l’ombre à leur réputation….

Laisser un commentaire

b28e74a228ba0500a26677645803be3deeeeeeeeeeeeeeeee