On a posé quelques questions au Festival Capsule


Capsule Festival

Après deux premières éditions très réussies, l’association Le Grenier fait danser sa Bretagne natale lors de la troisième édition du Capsule Festival les 16 et 17 Décembre 2017. Pour l’occasion, on a posé quelques questions à Pierre-Antoine Hercouët, président de l’association :


Elpedro : Peux-tu te présenter rapidement ?

Hello ! Je suis Pierre-Antoine Hercouët, président de l’association Le Grenier, organisatrice du Capsule Festival à Lamballe, en Bretagne. Capsule, c’est un festival de musiques électroniques et d’arts visuels qui a lieu chaque année fin décembre depuis déjà 3 ans.

Elpedro : Pour cette troisième édition, Capsule a grandi et s’est professionnalisé. Tu peux nous en dire plus ?
Oui on a bien grandi et on en est super fier. On a désormais un budget encore plus conséquent (il est passé de 30 000 à 40 000 euros cette année) et il faut savoir gérer beaucoup de contraintes.
On ne pourrait clairement pas gérer ça tous seuls. On bénéficie encore et toujours de beaucoup de conseils, notamment de la part de Yelle qu’on ne remercie jamais assez, mais aussi de Thom notre super régisseur et d’organisateurs d’autres événements en Bretagne.
Enfin, on a beaucoup d’entreprises locales (pour la plupart lamballaises) qui nous soutiennent financièrement.
L’équipe organisatrice est passée de 8 à 30, ce qui nous soulage beaucoup.
On travaille avec des agences d’artistes qui bossent elles-mêmes avec d’énormes festivals donc il faut savoir répondre à leurs exigences et être sérieux à fond dans tout ce qu’on fait, on ne peut pas se permettre d’écart, on est très perfectionnistes.

Elpedro : Cela fait quoi d’être devenu une des références dans les événements electro en Bretagne ? Vous êtes partis de « rien », vous avez désormais le soutien des institutions, de Yelle, de médias locaux, c’est fort non ?
Ahaha, je ne sais pas si on est une référence mais en tout cas ça fait très plaisir !
Ça fait du bien de savoir que plusieurs personnes sont vraiment attentives à ce qu’on propose.
C’est vrai que c’est complètement fou (cc Yelle) quand on se pose deux minutes avec l’asso et qu’on regarde vers l’arrière en réalisant ce qu’on a fait.
Ce n’est pas énorme, on va pas non plus exagérer, on est encore loin d’être Panoramas par exemple, mais ça reste un rêve de gosse qu’on a réalisé.
Les artistes qu’on programme jouent sur la scène où on a fait nos spectacles d’école primaire où on chantait du Nino Ferrer, donc c’est fort oui.
Je pense que si on en est là aujourd’hui c’est parce qu’on est très sérieux tout au long de l’organisation du projet. On a une certaine culture du travail bien fait et de la discipline, sur lesquels Yelle aide beaucoup.
Et oui c’est dingue d’avoir le soutien de médias locaux comme Bikini qui est un magazine qu’on adore et qui fait un boulot dingue, tout comme Tsugi ou Trax au niveau national.
Les élus locaux nous soutiennent et nous conseillent énormément, on a beaucoup de chance.

Elpedro : Vous mettez en avant la scène musicale locale mais également des lieux historiques comme le Haras National de Lamballe ? Vous avez une vraie volonté de représenter la Bretagne et ses richesses, je me trompe ?
Non tu ne te trompes pas, c’est vraiment ça !
Depuis le début on s’efforce de programmer des locaux, que ça soit Midi Deux, Blutch, Decilab, Les Gordon, Douchka, Yann Polewka… et cette année encore avec Tepr, Crab Cake Corporation, La Meulerie, Voyou, Victor Ronné, Lambert… Tous ces gens-là sont bourrés de talent et il faut les mettre en avant. Et puis bien sûr on ne va pas se le cacher, c’est grâce à eux que le festival fait parler de lui en Bretagne.
Cette région est vraiment dans notre cœur à fond, ça paraît tout con et kitsch de dire ça mais c’est vrai. On n’a rien à envier à Paris par exemple.
Quand tu te promènes au Val-André, au Cap Fréhel, à la Pointe du Roselier, ça n’a pas du tout le même cachet qu’une balade à Strasbourg Saint-Denis.
On a envie de mettre en avant notre côté local, parce qu’on est très chauvin ahah mais aussi pour bien se différencier des autres festivals.
Ça passe par un accueil des artistes différent et plus poussé, des lieux locaux magnifiques…
On le dit souvent, on aime beaucoup plus organiser un événement à Lamballe, dans les rues où on a grandi, qu’à Rennes ou Paris par exemple.
Même si bien sûr c’est kiffant de faire des choses à Rennes, ça a beaucoup moins de signification pour nous. On veut vraiment développer le festival à Lamballe et proposer quelque chose d’innovant aux jeunes, car ils ont très peu d’événements de ce type dans la région.

Elpedro : Est-ce que tu pourrais présenter tes coups de coeur perso de cette nouvelle programmation ?
Je dirais notamment Kane West, un producteur et dj londonien que j’apprécie beaucoup.
On est aussi super fier car c’est la première fois qu’on invite un artiste étranger, et c’est aussi sa grande première dans l’ouest français.
Il fait une musique pop super décomplexée, il n’en a rien à faire des genres. Il joue aussi bien en solo une house funky un peu cheloue chez PC Music qu’en groupe avec Kero Kero Bonito, un groupe de J-Pop super fun.

Sinon, il y a aussi une installation très cool l’après-midi que je vous invite à voir à fond ! Victor Ronné, du collectif morlaisien La Menuiserie proposera une « Capsule Sonore », c’est une expérience qui va être vraiment intéressante. Je vous laisse le lien de la vidéo, c’est beaucoup plus parlant :

Elpedro : Une petite anecdote marrante sur l’édition précédente à nous raconter ?
Ah non nous on n’est pas drôles !

Organisée du 16 au 17 Décembre 2016, la troisième édition du Capsule festival propose un line-up très attractif qui devrait animer les Côtes d’Armor comme il faut ! On vous laisse juger :

16.12.16 – SOIR 1
Crab Cake Corporation – Rennes
La Meulerie – Saint-Brieuc
TEPR (Partyfine) – Paris
Lambert Duchesne vjing – Rennes

17.12.16 – APREM – Bibliothèque
Capsule Sonore – Expérience sensorielle
Kodomu Dansu – Boum pour petits et grands
Yokai – Exposition & atelier de sérigraphie

17.12.16 – SOIR 2 – Quai des rêves
VOYOU – 1er live exclusif – Saint-Brieuc
Mall Grab (Church) – 1ère date en Bretagne – Australie
THE HACKER « Italo Disco » Set (ZONE) – Grenoble
Kane West (PC Music) – 1ère date en Bretagne – Londres
Parfait. (Possession) – 1ère date en Bretagne – Paris
Lambert Duchesne vjing – Rennes

Informations sur le site officiel du festival : capsule-festival.com

Précédent WTF Sneakers #3 : Reebok Pump Insta Fury "Grinch"
Suivant Sierato : tatoueur pour sneakers

Pas de commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *